vendredi 11 mai 2018

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Auteur : Hina Sakurada
Éditeur : Akata
ISBN : 236974233X
Parution FR : 14/09/2017
Page : 192
Amazon : 

«Fuis !» 
Voilà l’étrange SMS reçu au réveil par Yukino, jeune lycéenne, de la part de Saho, sa meilleure amie. Sans en comprendre le sens, elle se rend au lycée, comme tous les jours. Mais elle constate alors avec horreur que Saho s’est suicidée, pendant la nuit... laissant pour seul testament un tweet nébuleux : «Yukino est cruelle». Dès lors, l’engrenage est lancé, et Yukino est accusée d’être responsable de la mort de sa propre amie. Tandis qu’une enquête s’ouvre pour éclaircir les circonstances du décès de Saho, Yukino doit faire face à un nouveau quotidien d’exclusion. Elle pourra heureusement compter sur le soutien de Tatewaki, le petit ami de Saho.

Mon avis :

Une réelle déception pour ce One-Shot qui ne tient pas ses promesses, malgré une couverture sublime et une quatrième de couverture intrigante.

On fait la connaissance de Yukino, jeune lycéenne qui se retrouve lynchée du jour au lendemain à cause de l'une de ses amis qui avant de se suicider à décider de poster un tweet la faisant passer pour une personne cruelle qui aurait poussé la jeune fille au suicide.

Ce manga est traité de façon trop expéditive pour le contenu sombre qu'il contient. Un manque cruel d'attachement aux personnages, des raisons vites expédiées sans réelle profondeur. Un contenu sombre, qui aurait mérité plus de détails et plus de travail sur la psychologie des personnages. Tout est trop brusque, trop rapide. Le dessin est quant à lui maladroit et bien trop fourni pour permettre au lecteur d'apprécier le fond et les sentiments que la Mangaka désire passer au travers de ses planches et de ses textes.

Je n'es pas réussi à apprécier l'oeuvre d'Hina Sakurada, promit comme le Shojo de la rentrée par la maison d'édition Akata. Bien au contraire ce fut une lecture sans saveur et sans profondeurs. Il a été vite lu mais sera tout aussi vite oublié.