mardi 8 mai 2018

B.O.A., tome 1 : Loterie funeste

Auteur : Magali Laurent 
Éditeur : Editions de Mortagne
ISBN : 2896627278 
Parution FR : 27/09/2017
Page : 446
Amazon : 

Une loterie inhumaine.
Six immortels à gagner.

Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n'est pas pour gagner de l'argent.

Les BOA qui dirigent cette société post-apocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s'abreuver pour subsister. Jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer.

S'ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces.

S'ils obéissent, ils seront perdus pour toujours...

Mon avis :

Livre reçu de la part de Babélio et de la maison d'édition Mortagne, je tiens à les remercier pour leur confiance. 

B.O.A. est un roman de sciences-fictions, type dystopie. Nous découvrons un monde ravagé par un virus qui, il y a plusieurs décennies, à ravager une bonne partie de la population mondiale, un vaccin fut trouvé, empêchant la mort mais transformant les hommes les plus riches pouvant ce le procurer en une sorte de vampire assoiffé de sang. Les humains qui ont survécu au virus quant à eux se sont retrouvés exploités par les grands de ce monde pour leurs sangs.

Ce genre particulier me plait depuis plusieurs années, et même si récemment je n'ai pas trouvé d'histoire convaincante et prenante dans mes précédentes lectures, j'avais l'envie de laisser sa chance à l'autrice et ce roman pour me captiver et me redonner gout à ce genre devenu vendeur depuis la période Hunger Games. Et malgré quelques ressemblances avec ce dernier, ce roman s'avère travailler que ce soit dans la trame de base comme dans le fond.

On rencontre le personnage d'Oxana, humaine au fort caractère, son frère jumeau Alex ainsi que plusieurs humains choisis pour participer à une loterie. Autant l'avouer, l'autrice m'a conquise dès le prologue, j'ai été happée par cette histoire et l'ambiance oppressante dans lequel, elle nous plonge. On rencontre divers personnages, et bien qu'Oxana soit la première présentée on se rencontre rapidement qu'on aura deux points de vue différent présent sur la durée de ce premier tome, Oxana et Cléo, avec quelques points de vue différents pour apporter des réponses aux questions posées au fil de la lecture. Que ce soit des humains comme des B.O.A.

Le point fort de ce roman, en dehors de l'alternance de points de vue et de personnages ayant du caractère et un potentiel énorme pour évoluer au fils des tomes, est que nous découvrons une histoire de vampires sans aucun cliché du genre, telle que la lumière du Soleil, la peau qui brille ou les dents pointues. L'autrice arrive à nous transformer ce prédateur en quelque chose de plus "réaliste" ayant tout de même perdu de leurs humanités pour la plupart. Elle fait donc une relation entre notre monde réel et son univers de S-F. La corruption, l’appât du gain, la trahison pour l'argent et les prédateurs violents comme sexuelle, bien que n'ayant aucune scène de ce genre dans ce roman. Elle montre toute l'atrocité de ce monde, les mensonges voilés et la souffrance de nombreuses personnes enfermées dans des camps et obliger de donner de leurs sangs au quotidien.

C'est donc une histoire qui m'a happée dès les premières pages, j'ai été emporté par la plume de l'autrice, tantôt étouffer, apeurer et énerver par les sévices fait aux personnages et leurs destins cruels. Les descriptions détaillées, donnent une réelle consistance à l’histoire et permettent une réelle immersion. Ce qui rend ce livre palpitant et addictif. J'essayais au maximum de faire durer le plaisir de lecture et une fois la dernière page tourner je voulais absolument lire la suite. Je vais donc très prochainement me commander le deuxième tome, que j'ai hâte de dévorer.