lundi 30 avril 2018

Qui je suis

Auteur : Mindy Mejia
Éditeur : Mazarine
ISBN 2863743597
Parution FR : 20 Mars 2018
Page : 396
Amazon : 

Ce roman retrace la dernière année de la vie d'Hattie Hoffman, dont le corps poignardé a été découvert dans la petite ville tranquille de Pine Valley. Bonne élève, cette jeune fille sage et apparemment sans histoire entretenait une relation secrète, dont la révélation aurait eu des conséquences désastreuses.

Mon avis :

Je tiens à remercier la plate-forme Netgalley ainsi que la maison d'édition Mazarine pour la lecture de ce Thriller. 

Qui je suis est un thriller à trois voix, celle de Hattie personnage principal, jeune lycéenne aux multiples personnalités, Del shérif de Pine Valley en charge du meurtre de cette dernière et Peter Professeur d'anglais dans le lycée de cette petite ville sans histoire. Tout est chamboulé dans leur vie, le jour ou de jeunes lycéens trouvent le corps de Hattie dans une ancienne cabane abandonnée, un coup de couteau dans le cœur et le visage lacéré. Commence une enquête et des flash-back pour comprendre les raisons de ce meurtre horrible.

Le roman choral à plusieurs voix est devenu une marque de fabrique des thrillers, plusieurs points de vue, plusieurs vies raconter au fil des pages et une fluidité qui permet normalement d'accrocher à l'histoire, n'étant pas tout le temps dans la tête du même personnage. Avec Qui je suis, ce style d’écriture ne m'a pas convaincu, et pourtant bon nombre de premiers romans dans ce genre sont de qualité et on réussit à sortir du lot c'est dernière année. Qui je suis ai de mon point de vue trop prévisible et imparfait sur plusieurs niveaux. La sauce n'ayant pas pris de mon côté, je me suis retrouvé avec un personnage principal détestable, antipathique et manipulateur, des traits de caractère qui m'ont repoussé et qui finalement on fait l'effet inverse rechercher dans ce genre de roman, l'envie de découvrir le tueur. Je n'avais aucunement l'envie de découvrir le pourquoi du comment et c'est donc avec beaucoup de difficultés que j'ai terminé ce roman.

On se retrouve avec un roman prévisible sur la durée, des scènes attendues, des réactions humaines certes mais d'une banalité sans nom. Un jeu du chat et de la souris ou Hattie est la grande gagnante sans l'être réellement. Le style est quant à lui inexistant, comme l’attachement aux personnages de ce roman. Seul le personnage de Del sort du lot et donne de l'intérêt à la lecture, on découvre avec lui l'envers du décor, les faux-semblants et les coups bas.

En ce qui concerne le dénouement de l'histoire, bien qu'étant le seul passage plus ou moins imprévisible de l'histoire, je ne l'es pas trouvé assez fouillé et surprenant pour relever le niveau global du roman, étant une éventualité que j'avais envisagée au début de l'enquête.

Vous l'aurez compris, qui je suis a été une lecture difficile et décevante pour m'a part. Et je suis la première attristée de cette déception car le résumé me donnais réellement envie et me promettais une intrigue ficelée et intéressante, ce qui n'a malheureusement pas été le cas.