mercredi 28 mars 2018

Les chevaliers d'émeraude, tome 01 : Le feu dans le ciel

Auteur : Anne Robillard
Éditeur : MICHEL LAFON
ISBN 2749906253
Parution FR : 08/03/2007
Page : 345
Amazon : 

L'Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d'Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d'Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d'Émeraude - six hommes et une femme - sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l'étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Mon avis :

Relecture pour ce premier tome de la saga des chevaliers d’Émeraude. J'avais découvert cette saga pendant mes années lycée, cela date de plus de six ans, j'avais à l'époque pris le temps de lire les deux premiers tomes et mes études m'ont par la suite empêché de la continuer. Je voulais donc retourner dans cet univers. Et c'est de nouveau une agréable lecture.

J'avais gardé quelque souvenir de l'histoire, des personnages et de la découverte d'un nouveau monde, celui d'Enkidiev.  L'autrice arrive dès les premières pages à nous captiver, nous emmener avec elle dans cet univers foisonnant et incroyable. On comprend vite que ce tome est une introduction à la saga, la découverte des royaumes, des peuples et des dangers provenant de la mer. L'ordre des chevaliers, les liens entre eux, la magie et le combat pour empêcher une invasion d'homme insecte et de dragon. Ce premier tome plante le décor, permet de se familiariser avec ce nouveau monde de Fantasy. On apprend les vies passées et présentes de tous les chevaliers, ce qui permet de comprendre toute l'ampleur de cet univers. Il promet donc une aventure palpitante pour la suite.

Le traitement fait sur les personnages est travailler et intriguant, on découvre des hommes et des femmes avec des défauts, que ce soit la colère, l'amour destructeur, la peur de l'inconnu, la jalousie... Ce qui permet un attachement facile pour le lecteur, une proximité qui permet de vouloir en apprendre plus sur la vie de certains et qui rend la lecture fluide et rapide.

Malgré tout, je dois avouer avoir trouvé certains passages assez longs, des descriptions trop poussée à certains moments, mais cela reste nécessaire pour être totalement immergé dans l'univers d'Anne Robillard. Ayant déjà lu le tome deux il y a quelques années, je sais que la suite promet des aventures épiques et intéressantes. Cette saga a été à l'époque celle qui m'a donné le gout de la lecture fantasy, avec H-P entre autres. Je reste donc très attachée à cette saga et continuerai avec plaisir ma lecture.