mardi 6 mars 2018

Léo, tome 1 : Mon secret est une chance

Auteur : Emma Verde
Éditeur : Editions De l'homme
ISBN : 2266278746
Parution FR : 18/01/2018
Page : 238
Amazon : 

En 1869, Léo Desilles, une jeune ouvrière, apprend qu'elle est la fille de riche Parisiens. Afin de les approcher, elle devient bonne à Saint-Germain. Dans le même temps, elle rencontre Emilien, un journaliste républicain qui la trouble et lui fait découvrir une nouvelle liberté.

Mon avis :

J'ai eu le loisir de découvrir Léo, mon secret est une chance grâce à la plate-forme  Netgalley France et à la maison d'éditions Rageot. Lecture jeunesse rapide et plaisante à lire.

Dans le contexte historique du XIXème siècle, on fait la connaissance de Léo, jeune femme travaillant dans une usine de chocolat, fille de parents travaillant dans cette même usine, son destin paraît tout tracer. Suite à une grande annonce dans l'usine, plusieurs employés sont conviés à Paris pour une remise de médailles. Léo ayant été sélectionné ses parents décide de lui apprendre la vérité sur sa naissance, fille de jeune bourgeois Parisien, elle avait été placée en garde chez ses parents actuels, ses parents n'étant jamais revenus la chercher, ils ont donc décidé de faire d'elle leur fille.

Un début d'histoire convainquant qui permet de nombreuses pistes pour découvrir les origines de Léo, la découverte de Paris par ses yeux, sa condition d'ouvrière qui lui permet de garder ses deux pieds sur terre, voire la misère autour d'elle, et continuer à rechercher sa famille. Sa rencontre avec un jeune Parisien républicain, va lui permettre de s'affirmer, avoir ses propres idées, ses propres envies. Ce roman jeunesse, porte sur la politique, sur l'histoire de cette époque, et c'est l'une des forces de ce roman. Il permet aux jeunes de découvrir certains aspects historiques de notre société par le biais de Léo. On est happé par cette quête, même si Léo reste très naïve, elle fait facilement confiance aux gens et prend tout pour acquis, trait de caractère que j'ai eu à une époque et qui maintenant m'énerve quelques peut. Et c'est bien le seul point négatif au tableau. Car la recherche de ses origines reste très intéressante, les nombreuses révélations donnent de la consistance à une histoire assez simple au premier abord. On découvre les difficultés de l'époque pour se déplacer, les salaires modestes, les modes de vie qui diffèrent de notre société actuelle.

En ce qui concerne la fin, elle reste ouverte, mais on peut facilement se contenter de celle que l'autrice nous propose, sans aller voir plus loin avec le second tome prévu prochainement. Second tome que je lirais avec grand plaisir de mon côté.