jeudi 15 mars 2018

Circeo : Anatomie d'un massacre annoncé


Auteur : Serena Gentilhomme
Éditeur : Librinova
ISBN : 9791026215479
Parution FR : 26/01/2018
Page : 142
Amazon :

Le 30 septembre 1975, au beau milieu de la nuit romaine, une mère et son fils découvrent deux jeunes femmes dans le coffre d'une Fiat 127 ; une seule est encore en vie. Elle s'appelle Donatella Colasanti et a bien l'intention de raconter en détail ses trente-six heures de souffrance, déterminée à venger son amie massacrée.Ce roman s'enracine profondément dans le fait divers du « massacre de Circeo », révélant une importante documentation et dépassant ses allures de thriller pour révéler la dimension politique hors du commun du procès qui s'ensuivit. Italo Calvino, Pier Paolo Pasolini et plusieurs mouvements féministes participèrent activement à la médiatisation de ce procès et notamment à la dénonciation des privilèges de ces trois fils de bonne famille coupables de meurtre et de viols, provoquant un véritable tremblement de terre médiatique.Au-delà des enjeux féministes de l'ouvrage, le procès des atroces violences subies par deux jeunes femmes prolétaires marque le poids persistant des classes sociales dans la lutte pour la justice.Entre récit journalistique et thriller, découvrez ce témoignage palpitant sur un fait marquant de l'histoire européenne.

Mon avis :

Roman relatant les horreurs de Circeo, le viol de deux jeunes femmes des quartiers pauvres de Rome et le meurtre de l'une d'elles par des jeunes bourgeois, fils de grands noms du pays. Je remercie Librinova pour ce partenariat.

Ce roman relatant des faits réels, m'a permis de connaître ce massacre, il met en lumière des horreurs dont je n'avais jamais entendu parler. Le massacre de Circeo. On découvre deux jeunes femmes se faisant aborder à la sortie d'un cinéma par un jeune homme, ce prédateur pense avoir trouvé de superbes proies. Dans le fait seulement l'une des deux jeunes femmes va suivre cet homme, accompagnée d'une autre de ses amies proches, la première ne voulant pas la suivre et ressentant un malaise avec cet homme. Pensant partir à une fête avec de riches jeunes hommes, elles ne se doutent pas une seconde du piège dans lequel elles tombent. Tout avait été préparé par ces jeunes hommes, une maison reculée, avec l'impossibilité de s'en échapper. L'une d'elles meurt, l'autre survie par chance et commence à relater les faits aux policiers, c'est le début d'un chamboulement dans la vie de ce pays, des procès longs, des vies détruites.

J'ai été à la fois chamboulé, écœuré et malade de lire les horreurs que ces hommes on fait subir à ses deux jeunes femmes. Etant sensible, j'ai beaucoup de mal à lire des faits aussi cruels. Qui plus est des plus réelles. L'auteur décide de raconter cette horreur, avec ses mots en se basant sur le témoignage de Donatella, les articles de presse, les témoignages de groupe féministe présent  aux nombreux procès. Tout y e documenté, des descriptions sur les personnes, les lieux, les vies après ce drame et les procès. Un livre mémoire, rappel de cette barbarie, de ces monstres qui se croient au-dessus des lois. A lire pour le devoir de mémoire.