mercredi 21 février 2018

Sorcières & chasseurs, tome 1 : Convoitise

Auteur : Charlotte Munich
Éditeur : Amazon
ISBN :  9791096438068
Parution FR : 6 Février 2018
Page : 494
Amazon : 

Accro à la magie noire, tueuse à gages malgré elle, traquée par une secte… Elle n’avait pas le profil pour sauver un enfant. Leila, jeune sorcière parisienne, a hérité d’une magie singulièrement noire. Elle est cependant obligée d’utiliser cette énergie qui lui grouille sous la peau, sous peine de foudroyer ses proches. Ou ce qu’il en reste. Car les sorcières ont leurs propres prédateurs : des chasseurs qui les poursuivent, les séduisent… et les dévorent pour leur voler leur pouvoir. Le chef des chasseurs parisiens est justement à deux doigts de la repérer. La situation de Leila ne se prête donc pas vraiment au baby-sitting. Lorsqu’une étrange petite fille lui demande de retrouver sa maman, Leila commence par refuser. On ne prend pas une gamine sous son aile quand on est accro à la magie noire. Mais l’enfant n’a personne d’autre, et Leila doit la protéger avec les moyens du bord. Quitte à foncer dans la gueule du loup, à pactiser avec l’ennemi et à céder à l’appel de son plus sinistre grimoire, Convoitise.

Mon avis :

La sorcelleries, le fantastique sont des genres que j'adore lire, et j'ai été servi avec ce premier tome de sorcières et chasseurs, et je tiens à remercier Amazon Publishing et NetgalleyFrance pour cette découverte.

Nous sommes plongés dans un Paris contrôlé par une reine sorcières et un chef des chasseurs. Les sorcières reçoivent de leur mère des grimoires, telles que Convoitise pour Leila, grimoire rempli de magie noire, qu'elle doit utiliser ainsi que d'autres pour utiliser son quota de magie. Dans le cas où elle ne l'utilise pas, elle se retrouve remplie de grouille, des sortes de cafards rampent sous sa peau.  Ce qui l'oblige à utiliser ses dons sur des innocents, pustules, cancer et autres maladies. La magie est donc noire et va plonger Leila dans des situations difficiles et à la limite du danger de mort.

Du côté des chasseurs nous découvrons des hommes cruels, qui cherchent à tout prix à détruire les sorcières, pour cela ils doivent faire recours à des rites et manger le foie des sorcières. Satie, chef de ce groupe prend en chasse Leila. Commence un jeu du chat et la souris.

En règle générale je suis happée par ce type de lecture, et dans ce cas, la plume de l'autrice était très inégale, ce qui m'a bloqué dans la lecture. Trop d'alternance entre des moments d'action où l'on se retrouve pris dans l'intrigue sans pouvoir le lâcher et des enchaînement de chapitres long et qui manque d'intérêt. Surtout sur les cent premières pages, bien que l'intrigue s’installe et que l'autrice nous explique son univers foisonnant et fortement intrigant, la sauce à eut beaucoup de mal à prendre. J'ai combattu m'on envie de l'abandonner et finalement je me suis retrouvé attaché à Leila vers le milieu du livre et j'ai donc pris "plaisir" à suivre ses aventures très sombres et anxiogènes.

Car la force de ce roman vient de ses personnages, tous ayant de fort caractères et c'est ce qui finalement m'a donné l'envie de continuer, j'ai été attacher dès les premières secondes à Dita jeune sorcières de sept ans qui se retrouve à la rue suite à la disparition de sa mère. Leila jeune femme cherchant à retrouver sa sœur prise en chasse part un chasseur qu'elle à aimé et Satie et Arthur tous les deux différents mais qui se retrouve appliqué dans la vie de l'héroïne principale.  

Je laisserai donc avec plaisir une chance au tome 2, lors de sa sortie.