lundi 22 janvier 2018

Mirror Mirror

Auteur : Cara Delevingne
Rowan Coleman
Éditeur : Hachette
ISBN : 2016269081
Parution FR : 04/10/2017
Pages : 395


Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.


C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?

Mon avis :

Ce livre a fait parlé de lui dans le monde littéraire, j'ai entendu du très mauvais et du mitigé sur ce roman, l'autrice ne serait pas légitime, l'histoire simple et sans intérêt... J'avoue apprécier le charisme et la carrière de Cara Delevingne, qu'elle se décide d'écrire, m'a, il est vraie surprise, mais je ne suis pas du genre à passer mon chemin quand des personnes "illégitimes" se mettent à écrire, et bien que ce ne soit pas le meilleur Young Adulte que j'ai eu le loisir de découvrir, je n'aie pas non plus boudé mon plaisir à la lecture. Je tiens d'ailleurs à remercier la maison d'édition Hachette ainsi que la plate-forme Netgalley pour leur confiance.

Mirror Mirror, c'est le nom d'un groupe, composer de quatre personnes au caractère et vie complètement différents les uns des autres. Red, qui est la personne que l'on suit et qui tient son surnom à la couleur de ses cheveux, joue de la batterie, Rose au chant, Léo à la guitare et Naomi à la basse. Leur groupe enchaîne les tubes au sein de leur lycée. Tous on leur part d'ombres et leurs secrets, Red ne s'assume pas et vie avec un père volage et une mère alcoolique, Rose souffre depuis plusieurs années et se cache derrière une façade de fille cool et riche à qui tout sourit. Léo se retrouve plonger dans une situation difficile suite à la future sortie de prison de son grand frère qui s'avère être un véritable malade. Et Naomi qui se réfugie sous des perruques et un maquillage de Manga pour éviter la réalité de la vie, cette dernière vient à disparaître et c'est là que commence le roman. Comprendre les raisons de ce départ, pourquoi cette fugue. Jusqu'au jour où elle sera retrouvée à moitié morte dans la Tamise. Commence pour les trois amies une enquête sur ce drame qui a eu lieu.

Les personnages de ce roman on tous de forts caractères et des vies bien difficiles. L'attachement se fait avec tous sans exception, on peut comprendre leurs choix, leurs devoirs pour certains. Les raisons de leurs mal-êtres. C'est aussi l'un des défauts de ce roman, le surplus de malheurs qui arrive a nos quatre personnages. À se dire qu'à eux tous, ils auront vécu toutes les souffrances du monde. C'est mal amener par les autrices, et cela en devient tiré par les cheveux, bien que le mélange ethnique et de caractère reste agréable à lire et à découvrir au fil des pages, le côté mélodrame très feu de l'amour alourdit l'ensemble et donne un roman confus et qui manque de profondeur. Bien que Red soit travaillé aux points à découvrir plusieurs facettes pendant la lecture, les autres personnages manquent de recherches et de compréhension dans leurs choix et leurs problèmes.

J'ai aussi déploré le manque d'adulte, "physiquement et mentalement présent" pendant la lecture, l'enquête des policiers inexistants, bien qu'ayant le droit à une enquête avec les adolescents, qui arrive finalement assez tardivement dans le roman. Mais et c'est toute la force des deux autrices, on se retrouve happé malgré les défauts dans la vie de ses personnages, dans la tête de Red, qui m'aura permise de passer par différents stades émotionnelles, que ce soit la haine, la tristesse, la joie et le déni pour cette amie à l’hôpital entre la vie et la mort.

Alors oui j'ai trouvé quelques défauts, mais j'y es trouvé des thèmes, certes, difficiles, mais qui toucheront les adolescents et qui leur permettront de comprendre que la vie n'est pas tous les jours rose, que le monde extérieur peut être cruel, mais qu'une amitié peut venir à bout de tout. Et bien que la fin était attendue pour m'a part et que je n'ai pas été surpris du retournement de situation, il peut très bien plaire aux publics visés.

C'est finalement une agréable lecture qui m'aura permis de découvrir deux nouvelles plumes et le personnage de Red pour qui j'ai eu un fort attachement et qui m'aura fait tirer quelques larmes, d'injustices, de bonheurs et de tristesse. Je vous conseille de ne surtout pas bloquer au nom de l'autrice principale, faite vous votre propre idée.