mardi 9 janvier 2018

Bloody Harry, tome 1 : La BD dont il ne faut pas prononcer le nom !

Auteur : Alexandre Arlène
Éditeur : Jungle !
ISBN : 2822214336 
Parution FR : 05/10/2016
Pages : 120

La prophétie raconte que cette BD est la plus drôle du monde des sorciers et que chaque page a été enchantée pour vous faire mourir de rire ! C'est un artefact bien trop dangereux... mieux vaut ne pas l'ouvrir.

Mon avis :

Dernière lecture de l'année 2017 et quelle lecture...

Une bande dessinée parodiant la saga Harry Potter, elle était tout simplement faite pour moi. Rien que la couverture donne le ton et me fait bien rigoler. Nous sommes plongés dans le monde d'Harry potter à la sauce Alexandre Arlène, c'est-à-dire, pleins d'humour noir et corrosif. C'est insolent, et l'auteur décide d'aborder des thèmes assez déplacés tels que la pédophilie, le sadisme et le meurtre... Et c'est tout le "charme" de la touche de l'auteur. Un humour sans limites et d'une vraie cruauté. Bien sûr, à ne pas mettre entre toutes les mains, jeunes lecteurs s’abstenir de la lire. C'est un style à ne pas prendre au pied de la lettre, une bonne dose d'humour et de dérision envers la saga est demandée avant toute lecture.

Bloody Harry n'est pas une relecture d'Harry potter, l'auteur décide de créer des planches, certes, avec des scènes de l'oeuvre originale, mais aussi des moments banales et simplistes de la vie de sorciers. Parodiant de grandes scènes du film comme Le miroir du rised, le filet du diable, ou le combat final du premier film, on passe part diverses scènes cultes, mise en lumières de manières complètement différentes et potache.

Alors oui c'est irrévérencieux et complètement déplacer, j'ai, d'ailleurs, lu bon nombre d'avis négatifs dus à l'humour de l'auteur, il ne faut surtout pas oublier qu'il s'agit d'une parodie et de planches tirées d'un blog de l'auteur. Un humour qui a donc plu à un grand nombre avant de voir le jour en format papier. De mon côté, j'apprécie beaucoup l'humour noir en littérature, sans entrer dans la méchanceté gratuite sur un seul personnage comme c'est le cas avec les nombrils par exemple que je ne supporte pas, et cette bande dessinée a donc réussi son pari.  À lire pour tout grand fan, mais à éviter pour les personnes n'appréciant pas ce genre qu'est la parodie et n'ayant pas un minimum d'humour.