lundi 20 novembre 2017

Entre chiens et loups (BD)

Auteur :  John Aggs
Malorie Blackman
Ian Edginton
Éditeur : Milan
Parution FR : 02/11/2016
ISBN :  2745978896
Pages : 200

Perséphone est une Prima : fille d’un ministre influent, elle a la peau noire et ses semblables contrôlent l’ensemble du pays. Callum, son ami d’enfance, est blanc. Il appartient aux Nihils, une partie de la population opprimée et discriminée. Pourtant, entre les deux adolescents, l’amitié se mue doucement en quelque chose de plus profond. Et, alors que la société entière pousse noirs et blancs à se détruire, Séphy et Callum choisissent de s’aimer. Une décision qui les forcera à aller au bout d’eux-mêmes…

Mon avis :

Entre chien et loup est l'une de mes lectures dérangeantes et coups de poing de mon adolescence. Une saga de roman qui ne laisse pas indifférent à la lecture. J'avais donc très envie de découvrir ce roman qui m'avait chamboulé à l'époque en bandes dessinées. Et j'en ressors, quelques peux déçu.

Cette sage, c'est une histoire de différence, entre les noirs et les blancs, les prima (Noir) étant ceux qui contrôlent le pays. Les nihils sont quand à eux traiter comme domestiques et parias. Ils n'ont aucun droit aux études supérieures à l'entrée dans des restaurants ou magasins. Les rôles sont inversés par rapport à notre histoire et aux méfaits des peuples d'autrefois. L'autrice, mais en lumière un monde corrompu triste est d'une cruauté brute. Elle n'a pas peur de taper là ou ça fait mal, de faire du mal à ses personnages.

Toute la force du récit original se trouve être dans cette différence mise en lumière de la pire des manières, des coups bats, des meurtres et des vies chamboulées à jamais. Et j'ai ressenti de nouveau toutes ces émotions. C'est émouvant, poignant et tellement révoltant.

Le seul regret et défaut de cette bande dessinée se trouve dans le coup de crayon que je n'ai pas réussis à apprécier. J'ai part contre trouver astucieux de le faire en noir et blanc, ce qui donne une impression oppressante au récit et aux dessins.

Je recommande cette bande dessinée, pour les personnes qui décident de lire une histoire d'amour compliqué et difficile, aux fans de la première heure de l'autrice et aux personnes qui décideraient de découvrir cette histoire coup de poing par le biais de la bande dessinée avant de commencer le roman original.