lundi 16 octobre 2017

Un astronaute en Bohême

Auteur : Jaroslav Kalfar
Éditeur : Calmann-Lévy
Parution FR : 16/08/2017
ISBN : 2702160115
Pages : 360

" La Terre était maintenant un point brillant dans les profondeurs des cieux, un foyer réduit à une unité de ponctuation."
Jakub est un astrophysicien missionné par la République tchèque pour partir dans l’espace analyser un inquiétant nuage qui recouvre Vénus. À la veille de son départ et alors que des hordes de caméras le suivent partout, Jakub n’a qu’une hâte, se retrouver enfin seul. Cependant, au bout de treize semaines de voyage, il apprend par écran interposé que sa femme Lenka le quitte. Esseulé au milieu des étoiles, Jakub est aussitôt pris d’une terrible crise d’identité, qui le conduit à revisiter son passé : son père lié au Parti communiste et jugé bourreau suite à la révolution de Velours, le décès accidentel de ses parents, son départ de Prague pour être élevé par ses grands-parents, puis plus tard, son coup de foudre pour Lenka. Jakub remet soudain tout le sens de sa vie, et de l’humanité entière, en question. Plus Vénus approche, moins il s’en soucie car sa vraie mission devient la reconquête de son épouse, à des années-lumière de lui.

Mon avis :

Un premier roman toute en poésie qui nous plonge dans les étoiles, au côté de Jakub astronaute de la République tchèque. Nous sommes plongés dans une histoire entre rêves, souvenirs et dures réalités de l'instant présent. Une alternance de moment de vie, un plaisir de découverte et surtout une remise en question totale.

Ce roman nous conte l'histoire de Jakub astrophysicien qui est missionné pour partir collecter de la poussière gravitant autour de la planète Vénus. Ce nuage inquiète la planète entière et c'est la République tchèque qui décide de faire le premier pas et d'envoyer un homme sur Vénus. Ce long voyage va permettre à Jakub de repenser à son passé, ce qui l'a conduit dans cette fusée, et suite à un message de l'un de ses collègues quelques mois après son départ, lui expliquant que sa femme le quitte, ce sont tous son monde qui se retrouve chamboulé. Les questions arrivent de même qu'une étrange créature, chose qui lui vole son nutella et qui lui parle directement dans son cerveau. Jakub se perd entre réalités et souvenirs jusqu’à l'arrivée de la fusée aux alentours de Vénus.


C'est avec un mélange de plusieurs genres que monsieur Jaroslav Kalfar nous livre son premier roman, de la science-fiction avec une conquête de l'espace et des recherches scientifiques et un soupçon de vie extraterrestre, ainsi que des passages historiques avec des explications sur le passé de son pays et les grand moments qui lui son lié, son père, bourreau au service du parti communiste, la  révolution de velours et les conséquences de cette dernière sur sa vie et celle de ses parents et grands-parents. Nous avons le droit à des souvenirs de sa vie que ce soit de son enfance comme de sa vie d'adulte, sa rencontre avec Lenka qui deviendra par la suite sa femme, son parcours pour devenir astrophysicien et astronaute. Tout y est conté de façon poétique et juste. Alternant entre moment doux, de joie et des moments difficiles et d'une grande tristesse, l'auteur arrive à nous livrer les grands moments historiques de ce pays de façon percutante, ce qui rend le personnage de Jakub si attachant et émouvant. On vit avec lui, on navigue dans ses souvenirs avec délectation et déchirement en fonction du moment.

On arrive tout de même à un moment du livre, ou certaines scènes deviennent loufoques et complètement irréelles, voire impossibles. Bien que le côté extraterrestre m'a conquis tout de suite et ma direct convaincu de sa réalité, j'ai trouvé la partie post-arrivé près de Vénus bien trop tirer par les cheveux, trop de moments irréel mais malgré tout poétique.

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire les questionnements de Jakub, sur sa vie, sur le systèmes mis en place dans son pays, sa façon de voir l'amour et la vie. Sa remise en question que ce soit personnel comme culturel. Les rencontres qui l'auront changé à jamais et moi aussi par la même occasion. C'est un roman proche de la perfection pour m'à part qui m'aura permise de voyager auprès d'un astronaute de bohème. Une ode à la vie, un vrai régal de lecture.

Je tiens à remercier Netgalley et la maison d'édition Calmann-Lévy pour leur confiance et pour cette sublime découverte.