mardi 10 octobre 2017

Princesse Sara, tome 10 : La guerre des automates

Auteur : Audrey Alwett
Marina Duclos
Éditeur : Soleil
Parution FR : 20/09/2017
ISBN : 2302063880 
Pages : 48


Sara s'apprête à entrer au prestigieux Club des Automates. L'examen en est redoutable, il lui faut néanmoins le réussir si elle veut poursuivre son éclatante carrière. Toutefois, Sara n'a pas conscience du panier de crabes dans lequel elle est tombée. 

Alors que James tente désespérément de la demander en mariage, elle s'enlise de plus en plus dans le piège qui lui est tendu... et qui pourrait bien lui coûter la vie.

Mon avis :

Princesse Sara fait partie de c'est rare bande dessinée que je suis avec assiduité, c'est avec émerveillement que je me plonge dans les nouveaux tomes de cette saga et la guerre des automates n'a pas dérogé à la règle. C'est un bonheur qui est toujours bien trop court.

Nous retrouvons Sara qui décide de tenter une nouvelle aventure, entrer dans le célèbre club des automates. Bien que l'entrée dans ce club fut difficile Sara réussie tout de même l’examen de sélection, un nouveau monde s'ouvre à elle et de nouvelles possibilités de développement d'automates. Enfin, c'est ce qu'elle pensait, car en réalité elle est tombée dans un nid de vipères tous plus corrompus les uns que les autres. Humiliée, traitée comme une servante, elle devra se battre pour trouver véritablement sa place.

Un nouveau tournent et de nouvelles aventures commencent avec ce tome, j'ai été quelques peux surprise au début, mais m'y suis faite rapidement. Un schéma se reproduit comme pour le premier tome de la saga, Sara devient la femme de ménage du club et cela rappelle les tourments connus dans sa jeunesse à l'orphelinat, bien que voulu par l'autrice, je n'ai pas réellement compris le besoin  de la rabaisser et de consacrer tant de temps de l'intrigue à ce point, j'aurais préféré un peut plus, de détails sur la préparation de son automate par exemple, voir des scènes où son talent est mis en lumière. Du côté personnel, James est bien présent, avec des scènes romantiques ainsi que quelques scènes d'action, j'adore ce personnage malgré le côté redondant de sa demande en mariage avortée. Mais les points négatifs sont tellement moindres face à cette passion pour l'univers de Sara et l'adoration que je porte à l'ensemble des personnages.

C'est une nouvelle fois du pur bonheur pour les mirettes, des planches plus belles, les unes que les autres, un travail colossal sur les robes et les détails. C'est toujours un émerveillement que de lire les œuvres d'Audrey Alwett et de Marina Duclos. Des questionnements importants interviennent dans l'intrigue et rendent le contexte plus sérieux et surtout plus dangereux, Sara est entrés dans le monde des adultes, des gens assoiffés de pouvoir et de domination. Un tournent sombre et inquiétant qui nous laisse sur un final qui promet de l'action en veux-tu en voilà pour la suite. Et une suite que j'attend avec grande impatience.

Une saga de bande dessinée que je recommande chaudement.