dimanche 24 septembre 2017

Deadpool : L'art de la guerre

Auteur : Peter David
Adam Glass
Éditeur : Panini France
Parution FR : 04/11/2015
ISBN : 2809451141 
Pages : 96


L’Art de la guerre de Sun Tzu est le premier traité de stratégie militaire. De tout temps, il a influencé de nombreux dirigeants dans les domaines de la guerre et des affaires. Mais aujourd’hui, vous allez découvrir une version inédite de ce classique, une oeuvre destinée à surpasser l’originale : L’Art de la guerre de Deadpool !

Mon avis :

Suis-je sadique d'adorer, voire même plus aimer ce personnage si Anti-héros ? Son humour et son sadisme me font toujours passer d'agréable moment de détente et d'hilarités que ce soit en lectures comme en film. Et c'est bien sûr avec la musique de Wham ! Careless Whisper, l'Ending magistral du film que j'écris cette chronique.

À vrai dire, c'est tout à fait par hasard que je suis tombé sur ces comics à ma bibliothèque. Mis en avant avec des nouveautés Comics sorties récemment, j'ai tout de suite été captivé par la couverture et la quatrième qui donne le ton. L'art de la guerre à la Deadpool. Un volume compilant les quatre aventures de Deadpool, pouvant être lu indépendamment de tout autre axe, relatant les aventures de cette Anti-Héros. Je ne pouvais pas passer à côté.

On suit donc Deadpool cherchant à vendre à une maison d'édition L'art de la guerre. Malheureusement pour lui cette histoire est connue de tous, étant passée depuis dans le domaine public, il décide donc de la réécrire à sa manière et de semer le chaos sur terre. Pour cela, il demande l'aide de Loki, le dieu de la discorde. Sans foi ni loi il trahit, détruit et maltraite bon nombre de héros et méchants sur son passage.

N'étant pas une grande adepte de comics, je ne pourrais trouver des erreurs dans les dates et les raccourcis faits par les scénaristes, que ce soit au niveau des héros comme leurs costumes. Malgré tout que Deadpool apparaisse à l'époque de Sun-Tzu et quelques pages après, de nos jours et quelques peut déroutante. Des libertés prisent pour correspondre au point de départ de cette guerre. Cela reste un moment divertissant qui m'aura permis de m'évader quelques minutes et de passer un agréable moment.