lundi 19 juin 2017

Paranoïa

Auteur : Melissa Bellevigne
Éditeur : Hachette (Black Moon)
Parution FR : 01/04/2016
ISBN : 201397423
Pages : 320

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours.

Mon avis :

Paranoïa est de ce genre de roman jeunesse avec beaucoup de promesse qui ne fait au final que survoler le thème principal choisi par l'auteure. La démence, la paranoïa et l'internement voila ce que nous promet ce roman. Une femme qui est la seule à voir un jeune homme et une psy qui serait la seule à la croire. Quand on arrive à la fin du livre on se sent berner car la phrase d'accroche est finalement à mille lieues de ce qu'on vient de lire.

On suit Judy, jeune femme de 20 ans interner après avoir été agresser. Enceinte et étant en prise avec de fortes crises de paranoïa et des tendances suicidaires. Pour essayer de sauver l'enfant qu'elle porte, l'institut décide d'employer Lisa Hernest grande psychiatre reconnue. Au fil des séances Judy va réussir à s'alimenter et à raconter son histoire. Alors autant l'avouer le roman à très bien commencer et m'a tout de suite happé dans cet univers de folie, malgré tout j'ai été surprise à la moitié du livre du tournant choisi par l'auteure. Je m'attendais à des discussions entre les deux femmes, des échanges... Or il n'en est nullement question. On découvre la vie de Lisa au rythme d'un chapitre sur deux environs et dans le même temps l'histoire de Judy. Bien que son histoire soit des plus intéressantes j'ai été déçus de ne pas retrouver cet échange, par exemple les penser de Lisa au fur et à mesure de l'avancement des paroles de Judy. 

L'atout de ce livre est la plume de l'auteure qui est fluide et travailler pour un premier roman. Malgré ma déception, elle a réussi à me divertir et c'est en deux petites soirées que ce livre a été terminer. Pour ce qui est de l'attachement aux personnages j'ai été des plus mitigés, j'ai eu un profond attachement pour Alwyn, Judy dans une moindre mesure et malheureusement aucun pour Lisa. J'ai trouvé cette dernière hautaine, irritante dans sa façon de penser et loin d'être intéressante malgré ce qui lui arrive. J'ai aussi été surprise du choix pour cet ami imaginaire, je ne m'attendais pas à cela en commencent cette lecture, je m'attendais à quelque chose de plus terre-à-terre. Ce coté fantastique quoique difficile au début m'a conquis par la suite et jusqu'au final de cette histoire des plus intrigantes. Et ce final... Je suis resté sur le cxx. L'auteure est obligée de nous faire une suite (prévue pour la fin de cette année). C'est une fin des plus spécial et qui reste ouverte pour une suite mais qui pourrait se terminer pour l'intrigue autour de la psy (je croise les doigts). 

Une histoire intrigante, qui peut surprendre le lecteur dans le bon comme le mauvais sens. Il ne faut surtout pas s'attendre à du grand livre de psychanalyse, mais tout simplement comme un livre jeunesse et surtout comme le premier de l'auteure. Elle ne peut que s'améliorer et se sera avec plaisir que je lirais la suite en espérant avoir un bon dans le temps et encore plus d'Alwyn.