lundi 5 juin 2017

Les filles de Roanoke

Auteur : Amy Engel
Éditeur : autrement
Parution FR : 07/06/2017
ISBN : 2746744724  
Pages : 347


Dans cette petite ville du Kansas, tout le monde envie les filles Roanoke. Elles sont belles, jeunes et riches. Elles vivent avec leurs grands-parents dans le domaine familial, au milieu des champs de blé. Leur vie semble douce. Mais il y a quelque chose de pourri au royaume des Roanoke. Camilla, Penelope, Eleanor, toutes les filles de la lignée ont connu des fins tragiques. Quand sa cousine Allegra disparaît à son tour, Lane se lance à sa recherche, sans se douter qu'elle va déterrer les plus noirs des secrets de famille.

Mon avis :

Les filles de Roanoke ne fait pas partit de c'est livres qui m'interpellent. Je ne suis pas une grande fan de secrets de familles et de secrets cacher aux yeux de tous. La masse critique de Babélio m'a donc permis de sortir de ma zone de confort et de découvrir un genre que je lis très peu.

On suit avec une certaine gêne Lane Roanoke qui se voit obliger de retourner dans la maison de son adolescence au Kansas après la disparition de sa cousine Allegra. L'auteure ne cherche à aucun moment à nous cacher ce secret si dérangeant. On se doute dès le début de ce qui pourris ce lieu. Tout est empli de secrets, de honte, de jalousie et de rancune. Ma lecture a été difficile et j'en suis ressorti avec une impression de grand malaise. L'histoire est perturbante et terriblement malsaine. L'auteure nous plonge dans ce secret de famille sous la forme d'un chapitre suivant l'été passé par Lane durant son adolescence et le suivant dans le présent et la recherche de sa cousine disparue. La lecture reste fluide et ne nous perts en aucune façon. Nous avons aussi le droit à des courts chapitres relatant la vie des nombreuses filles Roanoke. Comme dit plus haut, le secret est compris très rapidement par les lecteurs, il s'agit d'inceste familial sur plusieurs générations. Nous jonglons pendant la lecture entre la haine, l'amour et le dénie. Les scènes de sexe ne manquent pas tout comme l'alcool. Alors je comprends que l'auteure a voulu nous montrer tous les dégâts de ce secret mais quand cela intervient durant chaque chapitre du roman, j'ai tout simplement ressenti une lassitude et l'envie de fermer le livre sans connaître la fin. Pour ce qui est des personnages tout est cliché et soit tout noir soit tout blanc. Il y a peu de nuances dans leurs caractères et aucun réel charisme. Le fait que beaucoup ferment les yeux, soit dans le dénie ma fortement retourner l'estomac. 

L'auteure à réussir son livre pour ce qui est de dérangé le lecteur. On ne peut rester insensibles aux tristes destins de toutes ces femmes Roanoke. Dérangeant et malsain. Une lecture que je n'ai pas appréciée mais qui peut toucher d'autres lecteurs.