samedi 6 mai 2017

Les enquêtes d'Enola Holmes (BD), tome 1 : La double disparition

Auteur Serena Blasco
Éditeur : Jungle
Parution : 23 Septembre 2015
ISBN : 2822213127
Pages : 58

Quand Enola Holmes, soeur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu le jour de son anniversaire, en ne lui laissant pour mot qu'un recueil sur les fleurs, et un carnet de messages codés, elle se met rapidement à sa recherche. 
Elle va devoir recourir à son sens de la débrouille, ainsi qu'à d'ingénieuses techniques de déguisement afin de fuir le manoir familial alors que ses deux frères se sont mis en tête de l'envoyer en pension afin de faire d'elle une vraie ""Lady"". 
Mais rien ne la prépare à ce qui l'attend. 
Son chemin la conduit rapidement dans les quartiers sombres et malfamés de Londres, et elle se retrouve impliquée dans le kidnapping d'un jeune marquis. 

Enola arrivera-t-elle à s'en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères ?

Mon avis :

Sherlock Holmes est pour moi un personnage charismatique que j'adore suivre dans ses aventures et en flânant dans l'une des bibliothèques de ma ville je suis tombé sur cette bande dessinée qui m'a tout de suite intrigué. Enola Holmes jeune sœur de mon détective préférer qui mène ses propres enquêtes, j'ai tout de suite accroché au titre et l'es emprunter sans savoir qu'il s'agit finalement d'adaptations de livres. Et j'ai au final beaucoup apprécié ce moment de lecture. 

On suit les aventures d'Énola Holmes jeune soeur de Sherlock, le jour de l'anniversaire d'Énola, sa maman est porté disparue. Prenant son courage à deux mains elle décide d'enquêter sur cette disparition. Elle décide tout d'abord de faire appel à ses deux grands frères dont Sherlock que j'ai trouvé pas spécialement plaisant dans cette bande dessinée. L'intrigue de base reste basique mais intrigante. La fin ne nous donnant pas de conclusion, on va donc suivre Énola encore un petit moment. Et j’apprécie beaucoup le déroulement de l'histoire ainsi que les personnages gravitant autour d'Énola. Pour le dessin il ne me dérange pas mais ce n'est pas le style dont je raffole. Les couleurs restent douces et agréables à regarder. 

Une belle découverte que je continuerais à lire dans un futur proche.