mercredi 15 mars 2017

Barracuda I-Esclaves

Auteur Jean Dufaux
Jérémy Petiqueux
Éditeur : Dargaud
Parution : 30 Mars 2016
ISBN : 2505066655
Pages : 52

À bord du Barracuda, les hommes de Blackdog affûtent lames et grappins en vue d'un abordage juteux ! La routine pour Raffy, le fils de Blackdog, qui a déjà fait couler beaucoup de sang pour son jeune âge. Pour Emilio et Maria, jeunes nobles espagnols, le choc est plus brutal. Vendus comme esclaves à Puerto Blanco, ils se font en outre dérober la carte qui mène au diamant du Kashar, le plus gros du monde, connu pour n'avoir jamais entraîné que mort et désolation dans son sillage ! Il faut plus pour décourager les pirates du Barracuda, qui savent que enbutin rime souvent avec destin...

Mon avis :

La couverture, voila la première chose qui m'a attiré dans cette bd. Elle donne le ton, cela va parler de piraterie et pas du genre Jack Sparrow et Cie mais bien de vrais pirates sanguinaires. J'avais terriblement envie de découvrir une oeuvre de "vrai" piraterie avec les embuscades, les coups de canon, les combats à l'épée, et je n'ai nullement été déçu. Bien au contraire j'ai adoré mon moment de lecture. J'ai été happée par l'intrigue dès la première page et cela jusqu’à la toute fin qui est arrivé bien trop vite à mon goût. 

On suit l'équipage du Barracuda contrôlé par Blackdog et son fils Raffy, tous deux de vrais pirates sanguinaires. Après avoir pris le contrôle d'un navire espagnol, ils décident de vendre en esclaves la famille de nobles qui y étaient présentes. L'histoire commence par cette rencontre et la découverte d'une carte au trésor pour trouver le diamant du Kashar. 

Les dessins et le style de l'auteur sont captivants du début à la fin. C'est impressionnant à qu'elle point chaque visage est expressive, les couleurs sont bien choisies et les détails ne manquent pas. Une bien belle surprise qui ne me fait pas regretter mon incursion dans le monde de la piraterie. Je n'ai qu'une hâte découvrir la suite au plus vite.