jeudi 5 janvier 2017

Cyanure

Auteur : Camilla Lackberg
Éditeur : Actes Noirs / Acte SUD
 Parution : 2 Novembre 2011
ISBN : 2330013442 
Pages : 160


Quelques jours avant Noël, Martin Molin, le collègue de Patrick Hedstöm, accompagne sa petite amie Lisette à une réunion de famille sur un île au large de Fjälbacka. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un richissime magnat de l'industrie, leur annonce une terrible nouvelle avant de s'effondrer, terrassé. Dans son verre, Martin décèle une odeur faible mais distinct d'amande amère. Une odeur de meurtre. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête. Commence alors un patient interrogatoire que va soudain troubler un nouveau coup de théâtre…

Mon avis :

Après avoir eu un blocage avec le roman la source d'Anne-Marie Garat, j'avais besoin d'une lecture rapide et intéressante. Je me suis donc tourné vers ce petit polar de Camilla Lackerg et c'est avec un avis mitiger que je suis sortie de cette lecture. 

L'auteur nous plonge au cœur d'un rude hiver sur une petite île suédoise. Martin jeune policier accompagne sa petite amie Lisette pour une réunion de famille. Le repas tourne au drame et une enquête pour meurtre commence pour notre personnage. Une intrigue à Huis-clos dans le style des romans d'Agatha Christie. Un meurtre, une famille entière avec tous plus ou moins de raison de tuer le grand-père, des secrets, mensonges et trahisons. Un mélange banal il faut le dire pour ce genre de roman et je dois avouer avoir été peut surprise de l'intrigue et du déroulement au fil des pages. J'ai malheureusement eu l'intuition pour le fameux tueur dès le début (J'ai dû voir bien trop d'épisodes des experts et d'Esprit criminel).

Je dois avouer qu'en milieu de lecture j'avais des doutes sur le tueur, après un rebondissement qui a remis mon hypothèse en question. J'ai trouvé dommage que cette famille n'avait pas plus de secrets que cela, ils étaient des plus banales et avaient peut d'incidences sur le déroulement de l'enquête. Ce n'est pas du grand polar, j'ai lu bien mieux dans le genre. malgré tout j'ai lu bon nombre de critiques positives sur les autres romans de cet auteur et ne m'interdis pas de replonger dans son univers d'ici peu.