lundi 10 octobre 2016

Princesse Sara

Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 27 Avril 2011
ISBN : 2302017862
Pages : 48 

Princesse Sara - Pour une mine de diamants

Sara a toujours vécu aux Indes, quand son père, le capitaine Crewe, l'emmène parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles à Londres. Les amitiés se révèlent avec Ermengarde et la petite Lottie, et les inimitiés avec cette peste de Lavinia et surtout la directrice pète-sec : Miss Minchin Néanmoins, grâce à sa richesse et son talent dans tous les domaines Sara devient vite la star du pensionnat, d'autant que son père lui envoie des lettres surprenantes : il investirait dans des mines de diamants... Miss Minchin rivalise d'imagination pour flatter et gâter son élève, jusqu'au jour où deux avoués se présentent au pensionnat. Le capitaine Crewe est mort ruiné, laissant sa fille sans le sou.

Mon avis :

J'avais de très bons souvenirs du dessin animé que je regardais étant petite chez ma grand-mère et quand je suis tombé sur cette bande dessinée il y a quelques jours à la bibliothèque, j'ai été attiré tout d'abord par le dessin et ensuite par le titre. Je ne m'attendais pas à trouver le dessin animé de mon enfance dans ce format de livre. Et c'est un véritable coup de cœur. 

Les dessins sont véritablement sublimes. C'est un réel bonheur de lire cette bande dessinée au fil des pages avec des dessins tous plus beaux les uns que les autres. Cela me fait penser à un style manga que j'apprécie beaucoup. Tout est très étudié, les détails sont très bien dessinés comme par exemple les robes que portes Sara. Le dessin que j'ai le plus apprécier est celui de l'automate Mariette. D'ailleurs cette histoire d'automate dans mes souvenirs n'existait pas ou alors je ne m'en souviens pas. Je pense d'ailleurs revoirs le dessin animé pour retomber en enfance et redécouvrir Sara. 

Dans ce premier tome nous découvrons donc Sara riche héritières d'un père qui a fait fortune dans les automates. Au premier abord Sara peut paraître être une enfant pourrie gâtée, qui reçoit tout ce qu'elle désire. Mais au fond on se rend compte qu'il s'agit juste d'une enfant qui désire tout simplement passer du temps avec son père. Sara est d'une gentillesse absolue, humble, attachante et la main sur le cœur. D'une grande intelligence, elle comprend très vite que les grandes personnes autour d'elle se comporte de façon gentille et aimable pour la simple et bonne raison qu'elle a de l'argent. Elle est d'une grande maturité pour son âge. Le seul petit défaut que j'aurais à trouver c'est que dans le monde dans lequel nous vivons je pense que les jeunes filles vivant dans le même orphelinat n'auraient pas toutes été son amie. Bien sûr il y a la terrible peste Lavinia. Mais je trouve que la jalousie n'est pas réellement mise en valeur ici. J'ai un souvenir fort de cette jalousie dans les dessins animés que je n'ai pas réellement retrouvé. 

Je n'ai qu'une hâte lire la suite. Et elle m'attend déjà sur ma table basse. À lire si vous voulez retomber en enfance.


Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 27 Avril 2011
ISBN : 2302017870
Pages : 48 

Princesse Sara - La princesse déchue

Le jour de son anniversaire, Sara apprend une terrible nouvelle : son père est mort et ne lui a pas laissé le moindre sou. Dès lors, la petite princesse se retrouve réduite au statut de servante. Dans le pensionnat où sa fortune faisait l'admiration de tous, Sara doit maintenant se soumettre aux ordres de ses anciennes camarades. Les serviteurs sont quant à eux ravis de se venger Elle paiera pour tous les caprices de cette jeunesse dorée

Mon avis :

Je n'avais qu'une hâte revenir dans le monde de Sara. Et c'est chose faite. J'ai enfin retrouvé le sentiment que j'avais quand je regardais le dessin animé. Cette envie de prendre dans ses bras Sara, de la réconforter. Des dessins toujours aussi sublimes, une histoire fidèle, j'adore cette bande dessinée.

Dans ce tome on commence la ou le premier c'est terminer. On voit la réaction de Sara quant à la nouvelle de la mort de son père. Et c'est d'une tristesse. La méchanceté de Madame Minchin est horrible, de même que les servantes et petites pestes vivant au pensionnat. La fin me donne terriblement envie de lire la suite. J'attends juste que les réservations des tomes suivants arrivent à la bibliothèques prêt de chez moi.

Si vous avez aimé le dessin animé à l'époque où il passait je ne peux que vous conseiller cette bande dessinée.

Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 27 Avril 2011
ISBN : 230201524X
Pages : 48 

Princesse Sara - Mystérieuses Héritières

Avec toutes les punitions que lui inflige Miss Minchin, la vie est rude pour Sara Crewe. De princesse, elle est devenue servante. Il lui faut donc encaisser les privations et les humiliations successives. Heureusement, ses rêves ne sont pas morts. Et souvent, Sara se plaît à penser au mystérieux Monsieur indien qui a emménagé près du pensionnat de jeunes filles où elle travaille. Ce qu'elle ignore, c'est que cet homme est justement à la recherche de la fille du Capitaine Crewe pour lui restituer son bien, et qu'il croit l'avoir retrouvée quelque part en Russie. En effet, à Moscou, une demoiselle se fait passer pour telle. Réussira-t-elle à usurper la fortune de Sara ?

Mon avis :

Un troisième tome à la hauteur des deux premiers. J’ai pris un réel plaisir à retourner dans le monde de cette petite princesse. Des dessins toujours aussi sublimes, c’est un véritable plaisir pour les yeux. La magie opère de nouveau, tout y est beau et l’histoire est passionnante.

L’histoire stagne tout de même un peu j’ai trouvé les deux premiers tomes plus rapides dans l’intrigue. Mais c’est l’unique point négatif car c’est un bonheur de tourner les pages de cette bande dessinée et c’est avec regret que j’ai tourné la dernière page comme à chaque fois que je lis Princesse Sara.

Une nouvelle fois c’est un vrai régal à lire.

Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 27 Avril 2011
ISBN : 230201524X
Pages : 48 

Princesse Sara - Une petite princesse

À force de vouloir arracher son sourire à Sara, Miss Minchin finit par effrayer les jeunes élèves de son pensionnat. Ce qu’elle ignore, c’est qu’un mystérieux bienfaiteur transforme la vie de l’orpheline en conte de fées et que cette dernière mange maintenant à sa faim ! Malheureusement, dans la maison d’à côté, le Monsieur Indien dépérit totalement. Il est maintenant convaincu qu’il ne retrouvera jamais la fille du Capitaine Crewe et que celle-ci est perdue pour toujours…

Mon avis :


Un quatrième volume fort sympathique. C'est avec bonheur que l'on retrouve Sara et ses amies. Cette fois l'histoire prend un grand tournant à la fin de ce tome. On prend plaisir à voir Sara redevenir une petite princesse. J'ai adoré voir le déclin de Lavinia et de Miss Minchin. 

Dans ce tome, Sara est toujours bonne à tout faire dans le pensionnat de Miss Minchin. Cette dernière est de pire en pire dans le vice de vouloir détruire notre chère Sara. Au point ou les jeunes filles du pensionnat décident de quitter par elle mêmes le pensionnat ou de critiquer ouvertement Miss Minchin. Tout cela dura deux ans jusqu'au jour où les voisins venant d'inde prient pitié de notre chère Sara et la couvrit de cadeaux. Par la suite ils découvrirent que Sara était la riche héritière qu'ils cherchaient en vain depuis c'est deux dernières années.

Le cycle dans le pensionnat prend fin et j'ai véritablement hâte de connaitre la suite.

Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 2012
ISBN : 2302024125 
Pages : 48 

Princesse Sara - Retour aux indes

Les années se sont écoulées depuis que Sara Crewe a retrouvé sa fortune. La voici devenue une belle jeune femme à qui il ne manque qu'une chose pour être heureuse : récupérer la fabrique d'automates qui a fait la légende de sa famille. Malheureusement, le nouveau propriétaire est dur en affaires et refuse de revendre l'usine quelqu'en soit le prix. C'est sans compter sur la volonté de Sara qui décide de revenir aux Indes sous une identité cachée...

Mon avis :

La meilleure bande dessinée de Sara que j'ai eu le loisir de lire. J'ai adoré découvrir Sara avec quelques années écoulées depuis son départ du pensionnat. Elle est devenue une belle jeune femme et décide donc de retourner aux Indes. 

Les dessins sont sublimes, Sara est encore plus belle et l'intrigue réellement intéressantes. On retrouve encore et toujours des personnages peut attachant au style de Madame Minchin, en l’occurrence les voisines de Sara insupportable aux plus hauts points. J'ai d'ailleurs trouvé Becky bien changer. Supportable mais limite, comme si elle avait oublié d'où elle venait. 

Sara est donc bien décidée à racheter l'usine d'automate de son père. Pour cela elle ne dévoile pas son identité et se fait embaucher dans l'usine de son père racheté depuis par un dénommé Delatour qui refuse catégoriquement de le lui revendre. 

J'ai été une fois de plus toucher par l'histoire et par les personnages, et ne je n'ai qu'une hâte comme à chaque fois découvrir la suite. 


Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 2013
ISBN : 230203628X  

Pages : 48 

Princesse Sara - Bas les masques


Alors que tout Pondichery est convaincu que l’héritière Sara Crewe est défigurée, cette dernière continue de travailler aux usines Delatour sous l’identité d’Émilie Saint-John.
Elle imagine des automates merveilleux, dans l’espoir d’établir une relation privilégiée avec le vieil Ernest Delatour. Il faut à tout prix que ce dernier accepte de lui revendre ses usines, qui autrefois portaient le nom de Crewe ! Mais si Ernest ne se laisse pas attendrir facilement, son petit-fils Léopold, est lui tombé totalement sous le charme. Et voilà un
godelureau qui ne plait pas du tout à James, l’ami d’enfance de Sara... !

Pendant que les relations se nouent dans un jeu de chassé-croisé, un tigre rôde autour de la ville. Et si la simple présence de l’animal en venait à renverser les règles du jeu ?

Mon avis :

Autant l'avouer c'est le tome que j'ai le moins apprécier de cette histoire. J'ai trouvé l'intrigue longue et peu intéressante, par rapport aux autres tomes l'intrigue n'a en aucun cas avancé. L'arrivée de James et son petit frère ont redonné une bonne dynamique à l'histoire tout de même. Léopold est énervant aux possibles de même que les "dames" qui l'entourent. 

Dans ce tome on retrouve Sara, Becky et Ram Dass qui cherchent la tombe du Capitaine Crewe. Sara continue de travailler pour Monsieur Delatour. James et Donald quant à eux viennent d'arriver à Pondichéry. Léopold commence à être de plus en plus entreprenant envers Sara ce qui déplaît au plus haut point James. L'intrigue est concentrée sur Un tigre qui rôde autour de la ville de Pondichéry. 

Les dessins sont toujours aussi magnifiques et c'est toujours un plaisir de retrouver Sara et son entourage. Malgré ma déception pour l'intrigue j'ai toujours autant hâté de lire la suite.


Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 2014
ISBN : 2302044096 

Pages : 48 

Princesse Sara - Le retour de Lavinia

"La célèbre princesse orpheline affronte de nouvelles aventures, dans les Indes coloniales. Sara Crewe continue de dissimuler son identité pour pouvoir travailler dans l'usine d'automates qui appartenait autrefois à son père. Mais le baiser malvenu de Léopold risque de jeter tous ses plans à terre. Sa réputation et celle de l'usine sont mises à mal. À présent, comment convaincre le vieil Ernest que ses intentions sont nobles et sincères? Ce que Sara ignore encore, c'est que Lavinia Herbert vient de débarquer à Pondichéry, Lavinia, que ses parents ont placée dans une situation très délicate, Lavinia, qui serait ravie de s'offrir une revanche aux dépens de sa plus vieille ennemie... "

Mon avis :

C'est de nouveau avec bonheur que je me suis lancer dans la lecture de ce nouveau tome de Princesse Sara. On retrouve la vilaine peste Lavinia, je pensais ne pas la supporter comme pour les premiers tomes, or dans celui-ci j'ai été toucher par son histoire et les tourne de sa vie. L'histoire avance et enfin, oui enfin Rébecca avoue son amour pour Ram Dass et inversement. Ce passage est d'ailleurs très touchant. Pour Sara et James ce n'est pas pour cette fois si. Léopold est devenu plus mature dans ce tome si et je le préfère largement comme ça. Je ne parle plus des dessins toujours aussi sublimes. À lire absolument.


Éditeur : Soleil Blackberry
Parution FR : 2015
ISBN : 978-2-302-04742-6

Pages : 48

Princesse Sara - Meilleurs vœux de mariages

Le défi s’annonce de taille pour Sara Crewe ! Elle doit aider Lavinia, son ennemie légendaire, à fuir son mariage. Le vieil Ernest, propriétaire de la fabrique d’automates qui appartenait autrefois aux Crewe, vient de la démasquer. Et pire que tout, une fausse rumeur met en danger la fameuse fabrique ! Sara se retrouve sur tous les fronts et n’a pas le temps de s’occuper de James. Or Lavinia, que la reconnaissance n’étouffe pas, trouve le jeune homme très à son goût !

Mon avis : 

Un nouveau tome parfait. Que ce soi dans l'intrigue qui avance à grands pas comme pour les romances et les grands changements dans la vie de notre princesse préférée. C'est avec grand bonheur que James et Sara se décident enfin à avouer leurs sentiments l'un pour l'autre. Lavinia m'a encore une fois touchée malgré ses petites manigances. Et comme toujours cela se termine bien et présage que du bon pour la suite. J'attends beaucoup de la suite car on va vraiment découvrir de nouveaux paysages et peut-être de nouveaux paysages.