lundi 10 octobre 2016

Ce qui ne nous tue pas

Auteur : Antoine Dole
Éditeur : Acte Sud Junior
Parution FR : 2014
ISNB : 2330027176 
Pages : 115

Lola est en colère. Contre ses parents qui se disputent sans cesse, contre les profs, contre ses amis, contre tous. Alors Lola fait la dure, cogne, et finalement met les voiles. Dans sa fuite, elle trouve refuge par hasard auprès de Simone. Chez la vieille dame, le temps s'est arrêté. Ces deux solitudes vont peu à peu s'apprivoiser et découvrir cette douceur qui ne nous tue pas mais nous rend plus fort.

Mon avis :

Une déception pour cette lecture. J'ai choisi de lire ce livre uniquement pour le titre et la couverture, et c'est la première fois que je n'ai pas choisi un livre pour sa quatrième de couverture. Tout simplement parce que celle-ci ne m'a pas du tout attirée. Tout d'abord elle est écrite "a l'envers" c'est-à-dire qu'il faut pencher le livre pour lire ce résumé. Cela m'a déplu. Ensuite c'est écrit tellement gros que j'en ai eu mal aux yeux. Et ce style d'écriture se retrouve tout au long du livre. À chaque début de chapitre la première phrase où les premiers mots sont écrits en gros caractère. Je n'ai pas compris l'intérêt de le faire. 

L'autre point faible de ce livre est les répétitions, c'est un petit roman de cent pages et j'ai été déçus de relire des passages deux fois, deux pages identiques mot pour mot à quelques chapitres d'intervalles. Là aussi je ne comprends pas l'intérêt. J'ai eu simplement l'impression que l'auteur a voulue étoffer sont histoires. Je bouillais au fond de moi de devoir relire un passage lu quelques minutes avant. 

J'ai aussi eu beaucoup de mal à me reconnaître au personnage principal. Il est vrai qu'elle avait des problèmes de familles importantes et graves chose que je n'ai jamais eu a son âge. Mais j'ai déjà lu bon nombre de livres de ce style durant mes années collège et tous avait réussi à me toucher et à me faire apprécier le personnage principal. Pour celui-ci cela n'a pas été le cas. Peut-être que l'auteur à vouloir faire dans le rapide et le "je ne vais pas par quatre chemins" et cela m'a perdu. Ce roman manque terriblement de détails. Les choses se passent trop rapidement, au point ou j'ai trouvé l'intrigue vraiment tirer par les cheveux. 

Et puis cette fin, triste sans l'être vraiment car l'auteur à réussir à faire passer son message. Je suis resté sur ma ... fin. Cela arrive bien trop vite, je m'attendais vraiment à avoir plus de détails sur ce qui allait arriver à Lola. Ce n'est pas avec regret que j'ai quitté ma lecture et cela ne m'était pas arrivé depuis bien longtemps. Un livre que je ne conseille pas, une grosse déception.